• Accueil Via28 /
  • Agenda à la Une /
  • Soirée débat - "Lutte contre les violences sexuelles et le bizutage en milieu sportif et dans le secteur de l'animation" - Le jeudi 15 novembre 2018 à Lèves
retour à l'agenda Vous êtes l'organisateur ? Identifiez-vous.

Soirée débat - "Lutte contre les violences sexuelles et le bizutage en milieu sportif et dans le secteur de l'animation" - Le jeudi 15 novembre 2018 à Lèves

image Type d’activité : Animations de sensibilisation et prévention

La commission "sport sans violence" d'Eure-et-Loir vous invite à assister à une soirée débat sur le thème : "Lutte contre les violences sexuelles et le bizutage en milieu sportif et dans le secteur de l'animation" - Le jeudi 15 novembre 2018 à l'espace Soutine (41 rue de la Chacatière, 28300 Lèves), de 18h30 à 20h30. Le débat sera suivi d'un cocktail dinatoire.

Cette conférence sera animée par Sébastien Boueilh, ancien rugbyman professionnel, fondateur de l'association "Colosse aux pieds d'argile"qui a eu droit , au mois de juin dernier, à un reportage de l'équipe "d'envoyé spécial " sur France 2.

https://www.youtube.com/watch?v=9g1Ixp-uQnM

Le sujet est sérieux, l'Eure et Loir est concernée et aucune activité n'est à l'abri. Nous espérons une mobilisation générale de tous (dirigeants et éducateurs). Nous vous demandons de confirmer votre présence en remplissant le formulaire suivant :

https://goo.gl/forms/xPeiZBGacIV0AbzE3

En cas d'indisponibilité en soirée de vos éducateurs , une possibilité supplémentaire leur est proposée : l'après midi de 14h30 à 16h30 le même jour à l'amphithéatre du CFA INTERPRO ( Rue Charles Isidore Douin, 28000 Chartres) en compagnie des éducateurs stagiaires en formation.

Informations pratiques

Le jeudi 15 novembre 2018 18H30 à 20H30

Espace Soutine - 41 rue de la Chacatière - 28300
Lèves

Organisé par : Colosse aux pieds d'argile
retour à l'agenda
 
 

Actualité

#Covid-19 - Un cas de force majeure pour les associations ?

#COVID-19 - CAS DE FORCE MAJEURE POUR LES ASSOCIATIONS ?

Depuis le début de la crise sanitaire liée au coronavirus, nombreuses sont les associations ayant été contraintes de cesser toute activité du fait de l'interdiction des regroupements et de l'obligation de confinement. Dès lors, quelle est la responsabilité de l'association vis-à-vis de ses adhérents et usagers si elle ne peut respecter ses engagements contractuels ? Peut-elle dans le cas présent invoquer un cas de force majeure ?

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS ...



Lire la suite